Advertisements

Les bédés incontournables à mettre dans les bagages pour les vacances

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Je vous imagine, chers lecteurs, dans l’embrasure de la porte, prêts à partir pour les vacances avec vos gougounes dans les pieds, le panama sur la tête et les lunettes de soleil sur le nez, sur le point de fermer votre valise. Mais après y avoir déposé maillot, pull, chaussures de randonnées, vous vous dites : « Que vais-je pouvoir amener à lire au chalet ? Vite, je me précipite sur le site qui donne la vraie mesure de la bande dessinée ». Vous avez raison, lecteurs vacanciers, car nous avons concocté pour vous un petit nécessaire de voyage pour bédéphile en goguette et j’espère que vous ne serez pas déçu de ces humbles propositions.

Homicide t.1 et t. 2 (Delcourt) Philippe Squarzoni

314420fd345c25f340c51d2bf44da04f

Delcourt (2016) Squarzoni

Les amateurs de polar peuvent se précipiter sans crainte sur les deux premiers tomes de cette adaptation en bédé de Homicide, A year on the Killing Streets de David Simon, journaliste américain ayant vécu une année aux côtés des enquêteurs du département des homicides de la police de Baltimore en 1988, l’une des villes les plus violentes des États-Unis à l’époque. Le travail d’adaptation de Squarzoni est remarquable. Homicide est une immersion totale dans l’univers de ces policiers qui ne sont pas des personnages de série hollywoodienne, mais bien de véritables êtres humains qui enquêtent sur des cas bien réels en côtoyant l’horreur ordinaire au quotidien. Lire la suite

Advertisements

Panier à critique XXIII

Mots-clés

, , , , , , , , , ,

source : Undertaker tome 3, éd. Dargaud, 2017.

par Mathieu T

Hasard de la distribution, je commenterai en même temps les dernières parutions de Stern (tome 2) et d’Undertaker (tome 3), deux westerns très populaires. Précédemment, j’avais été fort impressionné par la première et peu par la deuxième. En ira t-il autrement cette fois-çi ?

Après moults péripéties, Jonas Crow est bien en selle avec ses deux associées, l’ex-gouvernante Rose Prairie et l’énigmatique Lin. Sans le sou, le trio accepte de se rendre au Warwick Mansion en Californie pour un enterrement facile et payant. Mais voilà que durant la soirée funéraire, le vieux colonel Warwick révèle la vraie identité de Crow et lui hurle que « l’ogre est toujour vivant ! ». Une page plus loin, Crow galope dans la nuit pour résoudre ce mystère et le lecteur est bien accroché. Lire la suite

Dans l’ombre de la peur

Mots-clés

, , , , , , , , , , , ,

Par Dany Rousseau :

La-BD-de-la-semaine-Dans-l-ombre-de-la-peur-le-big-data-et-nous-de-Michael-Keller-et-Josh-Neufeld.jpg

Ça et Là (2017) Keller/Neufeld

Au printemps 2004, Sergey Brin et Larry Page, les deux cofondateurs de Google débarquent à San Francisco. Accompagné de l’ex-vice-président américain Al Gore qui joue le rôle de consultant, le trio veut rencontrer la sénatrice Liza Figeroa. Le but de la réunion est simple : il faut faire pression sur cette dernière afin qu’elle abandonne son projet de loi souhaitant réglementer la nouvelle messagerie Gmail. Figueora croit que Google va trop loin car l’entreprise avec son nouveau joujou, se permet de passer au crible tous les messages entrants ou sortants qui circulent entre ses griffes. Lire la suite

Castro

Mots-clés

, , , , , , , ,

Par Dany Rousseau :

9782203147201

Casterman (2016) Kleist

Lorsqu’est décédé Fidel Castro le 25 novembre 2016 à l’âge de 90 ans, le monde ne fut pas surpris. Malade, ayant laissé la destinée de Cuba aux mains de son frère Raul en 2008, on ne le voyait qu’occasionnellement se déplaçant péniblement avec son survêtement Adidas qui avait remplacé son éternel uniforme de guérillero. En disparaissant, ce géant du XXe siècle ramena LA grande question à son sujet : qui est Fidel Castro, un saint socialiste ou un démon bolchevique? Lire la suite

1792 À main levée

Mots-clés

, , , , , ,

source : 1792 À main levée, éd. Publications du Québec, 2017.

par Mathieu T

Permettez-moi de débuter mon texte en paraphrasant le grand Umberto Eco dans une lettre qu’il a écrit à son petit-fils en 2014. Parlant de l’importance de la mémoire historique, il lui disait que ceux qui laissaient tomber le savoir historique vivaient une bien seule et unique triste vie au lieu des milliers que lui proposent la bataille de Waterloo, l’assassinat de Jules César ou la construction des pyramides. Malheureusement, chez nous aussi l’Histoire ne semble plus être une préoccupation des citoyens et les aventures de Robert de La Salle ou l’élection des libéraux de Jean Lesage ne marquent plus l’imaginaire et sont véritablement relégués aux oubliettes pour notre grand malheur collectif. Et connaître ce qui est arrivé avant nous permet de comprendre ce qui se déroule maintenant conclurait Eco. 1792 À main levée propose donc de revenir en arrière et de se pencher sur cette année si importante pour nos institutions politiques québécoises. Lire la suite