Par Mathieu T

9782203061927_cbQui ne connaît pas la série télévisée Kaamelott ? Non ? Alors vous n’aimez pas les bons p’tits frichtis nocturnes. Son auteur, Alexandre Astier, a su créer un monde attachant, une galerie de personnages loufoques et un humour bien à lui, fort en gueule et en débilité. Malheureusement, après six saisons, Astier ne peut terminer son œuvre à cause de viles chicanes juridiques. Il a eu toutefois la bonne idée de compléter son travail avec des bédés qui retracent les aventures du roi Arthur et sa bande (les histoires se déroulent durant les premières saisons de Kaamelott).

Nous en sommes rendus au tome 7. La Carmélide, terre du rugueux Léodagan, subit les assauts de barbares venus de la mer. Arthur veut intervenir, Léodagan refuse ; s’ensuit une enfilade de répliques dans la tronche et de combats enfumés.

Les dessins de Dupré sont agréables, avec juste ce qu’il faut pour reconnaître les personnages et leurs mimiques sans tomber dans la caricature facile. Par contre, pour les femmes, c’est un peu plus raté. Astier a pondu une histoire classique arrosée de quelques rebondissement, peut-être un peu plus faible en intérêt que les autres, la surprise n’étant plus au rendez-vous. Certaines réparties font sourire (celles de Bohort, entres autres choses), mais le choix de présenter de longues histoires nous donnent l’impression qu’après sept tomes, la sauce s’étire un peu.

Et puis, c’était plus amusant de s’imaginer le château de Kaamelott que de le voir.

6/10

Kaamelott tome 7 : Contre-attaque en Carmélide

Auteurs : Alexandre Astier (scénario) Steven Dupré (dessins)

Éditeur : Casterman

Advertisements