album-cover-medium-19177Par Mathieu T

Ah! J’aurais tant aimé vous écrire que « j’ai fait une belle découverte » ou « j’ai mis la main sur un petit bijou ». Mais non. C’était pourtant bien parti, mais comme bien des choses dans la vie, le tableau a été gâché. L’espoir d’avoir trouvé une rareté, entrevu dans les premiers chapitres, s’est dégonflé pour sombrer dans une inextricable bouillie.

Le début de l’histoire était diablement alléchant. Monsieur Kim, désoeuvré citoyen de la Corée du Sud, veut devenir fonctionnaire, mais il échoue sept fois l’examen d’entrée. Complètement démoralisé, monsieur Kim a une idée géniale : pour devenir fonctionnaire, il suffit de devenir un chien… policier. Nous suivons alors son apprentissage à devenir canin. C’est cocasse à souhait.

Toutefois, au lieu d’en rester à cette fable animale, l’auteure, à mi-parcours, précipite son héros dans des aventures d’espionnage avec la Corée du Nord qui n’ont carrément ni queue ni tête. Les erreurs classiques (trop de personnages, trop d’invraisemblances, trop de styles de récit) poussent au crime suprême : le lecteur perd l’intérêt et feuillette les dernières pages de l’album par acquit de conscience.

Triste constat car le dessin, au contraire, est vif (très beau trait de crayon dynamique), amusant (la rondeur des visages) et ingénieux (les jeux d’angle) avec une petite touche asiatique. Il aurait mérité une histoire qui tienne la route.

5/10

L’Aventure de l’homme-chien

Auteure : Yoon-sun Park

Éditeur : Misma 2013

Advertisements