Fran-214x300Par Mathieu T

Prenez le livre dans vos mains. Tenez-le fermement. Ouvrez-le de manière aléatoire sans dépasser le 90° réglementaire. À quelle page êtes-vous ? Haha, surprise, il n’y a pas de pagination. Perplexe, vous regardez les dessins. Vous voyez une enfilade d’images muettes et onirico-grotesques, et une touche de Tex Avery. Bienvenue dans le monde de Jim Woodring.

Lire un livre de Woodring, c’est un fantastique plongeon dans une réalité molle emplie d’horreurs et d’humour, moitié cauchemar de Cronenberg, moitié gag tarte à la crème dont Frank, sorte de Goofy tragique, est parfois le héros.

Avec un superbe dessin noir et blanc qui rappelle les gravures des années 30 et une architecture d’influence arabe (ses bâtiments ont l’air de mosquées fondues), Woodring nous offre avec Fran à la fois la suite et le prologue de Congress of the Animals (Prix du jury à Angoulême en 2012), son précédent volume. Le lecteur peut avaler les deux livres dans l’ordre de publication, le désordre ou même lire l’un sans l’autre ; ça n’a aucune importance tant le langage visuel de Woodring est ouvert à l’interprétation.

2995861-frank+fran+and+the+skullfruit+copy

Vous raconter l’incroyable histoire de Fran ne servirait en rien mon propos sinon que l’auteur met l’accent sur la dynamique entre Frank et Fran, un autre être hybride rencontré à l’extérieur de cette réalité nommée Unifactor. Par contre, il faut encore vous avertir que ce livre contient une bonne dose d’hallucinogènes et de vignettes absurdes. Pour bien l’apprécier, ouvrez votre âme de poète et libérez-vous de vos chaînes cartésiennes. Si vous aimez les histoires bien ficelées, les méchants clairement définis et le trait gentil de Hergé, passez votre chemin.

9/10 ou 1/10 au choix

Fran

Auteur : Jim Woodring

Éditeur : Fantagraphics Books 2013 (L’Association vient aussi de publier la version « française » du livre)

Advertisements