Couv_206912Par Mathieu T

Un peu comme Michael Jordan qui a goûté au baseball après avoir gagné trois championnats, la stature de Guy Delisle (Fauve d’or 2012) peut lui permettre de s’amuser un peu avec des projets secondaires sans entâcher sa crédibilité. Franquin l’avait fait de manière géniale avec ses Idées noires, tout comme Fred avec son Histoire du Corbac aux baskets et même Larcenet avec sa version hilarante de Valérian (L’Armure du Jakolass).

Le Guide du mauvais père (tome 2) suit les traces du premier volume ; le lecteur rigole méchamment et Delisle s’amuse à se dépeindre en anti-père. La pédagogie est mise à la poubelle et les enfants continuent à être la tête de turc du vilain papa.

La désopilante scène où Delisle et son fils magasinent un album bédé dévoile bien tout l’amour que l’auteur a pour le 9e art… jusqu’en oublier les souhaits de son rejeton.

Les pages défilent rapidement, nos yeux accrochent parfois au dessin assez sommaire, mais le plaisir que Delisle a eu à créer cet album est contagieux. Œuvre mineure, certes, mais marrante.

7/10

Le Guide du mauvais père (tome 2)

Auteur : Guy Delisle

Éditeur : Delcourt 2014

Advertisements