Mots-clés

, , , , , ,

Par Dany Rousseau

La Pastèque (2014) Simard

La Pastèque (2014) Simard

Tous les enfants collectionnent. Ma fille de sept ans aime les pierres, pour moi, à une certaine époque, ce fut les bouchons de bière et plus tard les cartes de hockey. Je me souviens d’ailleurs avec émotion de ma quête impossible pour obtenir la carte O-Pee-Chee de Réjean Houle, édition 1979-80, afin de compléter ma collection des Canadiens de Montréal. Mais une fois l’adolescence arrivée, les séances enflammées d’échange de cartes dans la cour d’école disparaissent et d’autres intérêts les remplacent. Pour Rémy Simard, c’est une autre histoire. L’illustrateur de Roberval est atteint d’une collectionnite aigüe depuis sa tendre enfance. Dans Mes Dinky, le créateur du strip Boris raconte comment sa passion pour les petites voitures de collections, qu’il affectionnait enfant, fut ravivée à l’âge adulte en passant par hasard chez un antiquaire. Apercevant une Plymouth Plaza de marque Dinky Toys (d’où le titre), Rémy en fait l’acquisition pour 45 $.

Capture decran 2014-09-16 a 11.35.07

La Pastèque (2014) Simard

Mes Dinky est le quatrième titre publié dans la collection Pomélo de La Pastèque des guides faussement pratiques. La bédé, divisée en plusieurs thèmes comme la documentation, les types de collectionneurs, la restauration, la gestion de sa collection, les encans, est le parfait traité du collectionneur éclairé. Sur un ton humoristique, Simard détaille sa passion dévorante avec plusieurs anecdotes et déboires. Les passages des interactions avec sa conjointe qui ne semble pas comprendre son passe-temps sont savoureux. Elle le ramène plus d’une fois sur le plancher des vaches, surtout lorsque son époux débarque avec une Ford Capri abimée au lieu d’un litre de lait. Ses aventures dans les foires londoniennes quasi illicites et ses surenchères dans les encans sont de bons moments de lecture que l’on lit avec le sourire aux lèvres. J’aime le genre de collectionneur qu’est l’auteur. Possédant au fond seulement 140 voitures, de trois marques différentes, il tente de se limiter à ce nombre. Probablement soumis à un décret conjugal, dès qu’il se procure un modèle, un autre doit partir. Ainsi, il cherche plutôt à spécialiser sa collection et l’améliorer qu’accumuler n’importe quoi. Un collectionneur rationnel, mais qui cache un brin de folie douce dont il se moque pour notre grand plaisir.

Unknown

La Pastèque (2014) Simard

Le graphisme un peu vintage et reconnaissable du prolifique Simard se colle à merveille à cette bédé qui carbure à la nostalgie profonde. Rémy Simard est un bon conteur, ce qui fait de Mes Dinky un ouvrage sympathique. Mais le livre, au bout du compte, n’est pas un guide si « faussement pratique » que cela. À mon avis, il peut fournir plusieurs conseils pertinents à tout collectionneur débutant et me donne presque le goût de relancer ma collection de bouchons de bière.

8/10

Mes Dinky

Auteurs : Rémy Simard

Éditeur : La Pastèque, collection Pomelo (2014)

99 pages

 

Advertisements