Mots-clés

, , , , , ,

9782756063058_1_75

source : Notes tome 9, éd. Delcourt, 2014.

par Mathieu T

Notes tome 9 – Peu d’or et moult gueule

Avant de passer au vif du sujet, j’aimerais commenter rapidement la prolifération de blogues bédés que le lecteur trouve sur le net. Je suis conscient de l’impact positif de ces blogues pour certains artistes ; c’est un formidable outil pour se faire connaître en 2015 produit à peu de frais. Toutefois, multitude rime aussi avec lassitude et j’ai souvent l’impression que le blogue fait davantage office de remplissage que d’œuvre en soi. Et puis, mesdames et messieurs, pouvez-vous lâchez un peu l’autodérision ! Il n’y a pas que ce type d’humour qui existe que diable…

notes-9-boulet-planche

source : Notes tome 9, éd. Delcourt, 2014.

Boulet, le grand-père des blogueurs, récidivent avec son tome 9 (il a tout de même lancé www.bouletcorp.com en 2004) qui couvre la période 2011-2013. Comme à l’habitude, l’auteur, sujet principal de courtes histoires, se met les pieds dans les plats à qui mieux-mieux et offre un habile mélange de délires profonds et de réflexions absurdes (comme celle sur l’invention du bouchon du tube de pâte à dents).

Le dessin de Boulet s’est raffiné au fil du temps (il y a même de très belles pages) et son humour aussi. Pas de doute, j’ai ri. Mais un élément est venu irriter mon vieux fond cartésien. La philosophie boulétienne est affreusement subjective : tout est beau et bon (tout s’équivaut) en autant que vous me laissiez tranquille. Je l’avoue, ce refus d’affronter le monde et de s’imposer à travers lui m’a lentement tombé sur les rognons.

7/10

Auteur : Boulet

Éditeur : Delcourt coll. Shampooing (2014)

192 pages

9782357660830_1_75

Pepe, tom3, éd. Charlie Hebdo, 2015.

Pepe tome 3

Le bédéiste Carlos Giménez a décidé un beau matin de pondre une biographie de son collègue José Gonzalez dit Pepe. Dans un long texte au début de la bédé, il explique ne pas avoir été capable de le faire en moins de cinq tomes. Son travail s’est terminé en 2014 (les tomes 4 et 5 n’ont pas encore été traduits en français).

Qui est José Gonzalez, me demanderez-vous. C’est le dessinateur fétiche de la série Vampirella, celui qui a créé visuellement le fameux personnage en 1971. C’était aussi un être extravagant, possédant tous les talents, mais maladivement paresseux. Une comète brûlante et molle.

Le grand attrait de cette biographie est certes la vie incroyable de Pepe, mais aussi la description de la vie artistique espagnole dans un univers post-franquiste.

616Wne8r3qL

Pepe, tom3, éd. Charlie Hebdo, 2015.

 

Les très nombreux bavardages entre les personnages peuvent énerver certains, mais je trouve qu’ils représentent bien l’esprit prolixe latin. Décrit par un joli et trop classique dessins en noir et blanc, le travail Giménez reste fidèle à son sujet. Du bon boulot.

8/10 

Auteur : Carlos Giménez

Éditeur : Charlie Hebdo – Les Échappés (2015)

83 pages

 

 

 

 

Advertisements