Mots-clés

, , , , , ,

Par Pedro Tambièn:

Gallimard (2015) Richard McGuire

Gallimard (2015) Richard McGuire

Richard McGuire a publié quelques livres pour enfant, notamment «La nuit devient jour», où, par de la poésie très simple, des éléments qui ne semblent pas se ressembler finissent par s’assembler et créer un cycle éternel.

Dans « Ici », Richard McGuire utilise, là aussi, une structure minimaliste où il y raconte une histoire monumentale. Beaucoup de choses banales (une famille qui prend des photos ensemble à chaque Noël, un chat qui traverse le salon, un adolescent qui fait une sieste sur le canapé…) et plusieurs autres extraordinaires (l’âge des glaces il y a 50 000 ans, un tsunami et des alertes de radioactivité au 22e siècle, l’apparition de nouvelles espèces animales dans quelques millénaires… ).

Ce livre contient environ 150 doubles-pages, qui présentent toutes la même perspective. Imaginez, dans un grand salon, une caméra qui flotte près d’un coin du plafond, avec une vue plongeante sur ce qui se passe dans cette pièce. Imaginez que cette caméra flottait à ce même emplacement et regardait dans la même direction depuis 3 milliards d’années, et le fera encore pendant plusieurs millénaires…

Gallimard (2015) Richard McGuire

Gallimard (2015) Richard McGuire

L’histoire commence lentement. Chaque double-page représente une année spécifique. Puis, après avoir tourné quelques pages, on se rend compte que McGuire va utiliser une technique de collage pour superposer des évènements de plusieurs années différentes. Par exemple, sur une double-page particulière, nous avons une grand-mère qui passe l’aspirateur en 1986, un homme qui, en 1949, pose une couche de papier-peint sur une couche plus ancienne et un autre homme qui 11 ans plus tard… enlève ces deux couches. Dans une autre, nous voyons 3 générations différentes (1966, 1971, 2015) jouer au Twister à peu près au même endroit, avec un couple qui arrive dans cette maison en 1930, la main dans la main, imaginant peut-être leurs petits-enfants jouer « Ici ». Nous avons d’autres épisodes qui mettent en parallèle d’autres enfants de différentes époques se déguiser pour Halloween, ou encore une autre qui montre, d’un côté, une femme lire un livre sur le sofa, et de l’autre, un couple d’Amérindiens faire l’amour dans la forêt qui existait avant que la civilisation ne l’envahisse.

En tant que dessinateur, McGuire n’est pas un virtuose. Les visages ne sont pas trop définis, plusieurs des décors du salon semblent être faits par ordinateur. Cependant, certaines pages où le style est plus important que le détail sont fulgurantes et donnent l’impression de regarder un tableau de l’époque des impressionnistes.

Aussi, la façon de coller les époques les unes sur les autres est très réussie. Il y a une époque « principale » qui prend la majorité de la double page, puis des vignettes, telles des fenêtres pop-up, apparaissent, pour se fondre parfaitement avec l’histoire de l’époque « principale ». Ou encore pour créer un contraste; comme le buffle assis dans un pré il y a 12 000 ans, mais qui semble être au beau milieu du salon, en train de veiller sur une fille qui lit un livre par terre en 1970.

Gallimard (2015) Richard McGuire

Gallimard (2015) Richard McGuire

« Ici » avait commencé comme un court récit graphique, dessiné à la manière d’un comic strip, publié dans le magazine Raw en 1989. La forme, la mélancolie et l’ambition qui en ressortaient ont inspiré beaucoup de créateurs, dont Chris Ware (le génie derrière Jimmy Corrigan).

Depuis, McGuire a tenté d’en faire un livre. L’attente, de plus de 25 ans, en valait largement la peine. Nous avons droit à un tour de force graphique, à un objet très particulier, à la fois abstrait et concret, à la limite de l’art narratif et de l’oeuvre d’art, qui saura sûrement inspirer des futurs bédéistes.

9/10

 Ici

Auteur : Scénario et dessins : Richard McGuire

Édition : Gallimard (2015)

300 pages, 3 milliards d’années.

 

Advertisements