Mots-clés

, , , , , , , , ,

Par Dany Rousseau

La Pastèque (2015) Fournier - Godbout

La Pastèque (2015) Fournier – Godbout

Chaque fois que j’aperçois la tronche inquiétante de l’agent albinos du FBI, c’est à tout coup la même chose; je ne peux retenir la bouffée de nostalgie qui amène à mes narines l’odeur particulière des couloirs de la polyvalente. Je me revois, assis par terre, adossé contre les cases avec quelques amis, Croc à la main, alors que nous dévorions les dernières aventures de Red Ketchup.

Red Ketchup est né dans le magazine Croc en 1982 dans Les aventures de Michel Risque. Il obtint un tel succès que ses deux auteurs, Pierre Fournier et Réal Godbout, décidèrent de lui consacrer une série dans la revue Titanic. Après la mort de cette dernière en 1984, Red Ketchup revient chez Croc par la grande porte où il sévira jusqu’au début des années 90.

La Pastèque nous offre maintenant une réédition intégrale des aventures de l’anti-héro, personnage culte de la bande dessinée québécoise, en trois albums. Le premier volet étant paru en 2012, je me suis replongé dans les aventures « ketchupienne » pour la sortie du volume 2. L’univers de Red Ketchup, qui hume à plein nez les années Reagan, reste tout de même un peu daté. Les auteurs ne s’en cachent d’ailleurs pas, car l’intention derrière la création du personnage était de pasticher une époque où le président des États-Unis affirmait sans sourciller que l’URSS n’était ni plus ni moins que l’Empire du mal. C’était aussi l’époque du cinéma patriotique et Hollywood servait à panser les plaies de la défaite humiliante au Vietnam en déversant sur le marché des films comme Missing in action, Rambo, Rocky IV ou Commando.

La Pastèque (2015) Fournier - Godbou

La Pastèque (2015) Fournier – Godbou

Bref, Red Ketchup est une satire de l’impérialisme américain brutal et cynique en pleine guerre froide. L’agent du FBI évolue dans ce monde comme un bulldozer en embarrassant constamment ses patrons du « Bureau » qui, dans l’absolu, aimeraient bien s’en débarrasser si ce n’était de la quasi-invincibilité de leur agent trop spécial.

Dans ce volume 2, La Pastèque propose trois récits : Red Ketchup s’est échappé, Le couteau aztèque et L’oiseau aux sept surfaces. Après ma lecture, j’ai constaté que je me souvenais mal de Red Ketchup. Je me l’imaginais plus froid, robotique, une machine à tuer. Au contraire, l’albinos est en réalité profondément abruti. Malgré son zèle et son obéissance aveugle, c’est d’abord par sa stupidité qu’il se démarque et qu’il cause catastrophe sur catastrophe, qu’il devient homme de main d’un producteur de cinéma véreux et qu’il part en mission au Japon pour empêcher l’extinction des dindes.

La Pastèque (2015) Fournier - Godbou

La Pastèque (2015) Fournier – Godbou

Je vous entends penser chers lecteurs : « Red Ketchup en 2015, c’est encore bon? » Honnêtement, je dirais « oui » même si je dois avouer que je me suis franchement ennuyé avec Le couteau aztèque. Les deux autres récits m’ont davantage interpelé. J’y ai retrouvé un peu l’humour et l’esprit satirique de ma jeunesse, mais pas suffisamment pour m’emballer. Toutefois, cette réédition de qualité pourra sans doute reconquérir plusieurs lecteurs d’antan et qui sait? Peut-être trouver de nouveaux fans, car la qualité des scénarios et du dessin de Godbout possède encore son effet de séduction.

Cependant, pour ma part, je dois m’avouer personnellement déçu. Je me sens comme un gars perplexe tombé par hasard sur une ancienne flamme idéalisée. Mon intérêt pour Red Ketchup est peut-être resté accroché à une case d’une polyvalente du nord du Lac-Saint-Jean en 1987.

7/10

Red Ketchup : Intégrale II

Auteurs : Pierre Fournier (scénario) Réal Godbout (scénario et dessin)

Édition : La Pastèque (2015)

152 pages

 

 

 

Advertisements