Mots-clés

, , , ,

 

 

par Mathieu T 

gloria-victis-tome-3-nemesis

source : Gloria Victis t.3, éd. Le Lombard, 2016.

An 168 de notre ère. L’empire romain est mené par le tandem Marc Aurèle et Lucius Aurelius Verus. Tout au bas de l’échelle, Aelio, le héros, tente de rendre à son nom ses lettres de noblesse en participant à une course aux enjeux immenses. Bien sûr, Victor, son ennemi juré, trame en cachette. Après une longue introduction dans les deux premiers tomes, le lecteur entre de plein fouet dans l’arène et ses auriges.

Le contexte romain est un terreau fertile pour la bande dessinée (commençant par Astérix) et ici, l’angle choisi est celui des courses de char et de la légende d’Aelio Hermenios, l’un des plus grands conducteurs de l’Histoire. L’album se lit agréablement, avec sa dose standard de sexe, de sang et d’action. Les personnages sont un peu stéréotypés, mais sans trop forcer la note. Le dessin est du même acabit ; sans rien révolutionner, il est précis, dynamique et doux pour les yeux.

7,5/10 parce que ça se consomme comme une bonne soupe

Gloria Victis T.3 Némésis

Auteurs : Juanra Fernandez (scénario) Matteo Guerrero (dessins)

Éditeur : Le Lombard (2016)

48 pages

album-cover-medium-27509

source : En descendant le fleuve, éd. Futuropolis, 2015.

Deux jeunes descendent une rivière à la recherche de la mer, un boxeur fini comprend qu’il a été piégé lors d’un combat minable, un homme raconte ses souvenirs à partir de la description de champignons, un marocain immigrant explique sa terrible épopée, un autre récit s’attarde à l’amour entre un homme et sa poupée de plastique. Douze récits, douze états d’âme, de multiples personnages.

Gippi propose un ensemble de courts récits qu’il a créé au cours des dernières dix années. Fondamentalement, ces historiettes ont pour héros de jeunes adultes en quête de compréhension du monde qui les entoure et le lecteur les suit dans leurs déceptions et leurs joies. Comme n’importe quel recueil, il y a de l’excellents (l’histoire marocaine) et de l’oubliable (la dernière sur la merde…). Le dessin alterne entre le pur trait au stylo et l’aquarelle et réussit à chaque fois à recréer l’ambiance voulue. Même si l’album nous ouvre une intéressante porte sur le passé de Gippi, il est dommage que toutes les histoires ne tiennent pas la route.

6,5/10 parce que tout n’est pas cuit à point

En descendant le fleuve et autres histoires

Auteur : Gippi

Éditeur : Futuropolis (2016)

124 pages

planete-des-sages-la-tome-2-nouvelle-encyclopedie-mondiale-des-philosophes-et-des-philosophies

source : La planète des sages 2, éd. Dargaud, 2015.

Saviez-vous que la devise d’Auguste Comte, ordre et progrès, allait devenir celle du Brésil ? Que le Deuxième sexe de Simone de Beauvoir fut interdit par le Vatican ? Que Ghandi était un maniaque qui planifiait ses journées à la minute près ? La planète des sages 2 est un petit dictionnaire pratique sur les plus grands penseurs de l’Histoire. Dans ce tome, le lecteur croise entre autres choses les connus comme Socrate ou Einstein et les moins célèbres comme Judith Butler ou Lyotard.

À droite, une page décrivant en texte la vie et la pensée du philosophe. C’est précis, drôle, synthétique et brillant. À gauche, une page décrivant en bédé un élément de la vie du philosophe. C’est laid, pas drôle, confus et inutile. Diderot qui joue avec sa lampe de chevet pour montrer les Lumières ? Adam Smith qui pogne les fesses d’une femme dans le métro pour illustrer sa théorie de la main invisible ? Luther qui fait la file pour faire autographier sa bible par Dieu ? Non, non et non.

3/10 parce qu’on se demande ce que vient faire la bédé dans la recette

La planète des sages 2

Auteurs : Charles Pépin (scénario) Jul (dessins)

Éditeur : Dargaud (2015)

88 pages

Advertisements