Mots-clés

, , , , , ,

kSC98R5cmgH57R33hvf9AICXWOMvLkaw-couv-1200

source : Un maillot pour l’Algérie. Éd. Dupuis, 2016.

par Mathieu T

S’il est assez commun de dire que le sport n’est jamais très loin de la politique (nous l’avons vu récemment avec la stéroïdation étatique des athlètes russes), il y a de grands moments clés dans l’histoire du XXe siècle qui sont viscéralement impliqués dans le sport. Quoi de mieux que le soccer (ou football pour le reste du monde sauf l’Amérique du Nord) pour comprendre ce complexe mariage.

8 mai 1945. Depuis plusieurs années, l’Algérie se réveille et cherche à regagner son indépendance. Une manifestation anti-française intense à Sétif tourne mal et c’est le massacre ; l’armée française abat des civils par centaine. C’est la chute du premier domino qui mènera à la fondation du Front de Libération Nationale en 1954. Quatre ans plus tard, les 13 et 14 avril 1958, douze footballeurs d’origine algérienne quittent leur club français respectif pour se sauver, après de longs détours, à Tunis afin de former la première équipe nationale algérienne sous l’aile bienveillante du FLN. L’équipe part en tournée jusqu’en 1961 en Afrique, en Asie, en URSS puis en Europe afin de légitimer son existence malgré les interdits de la FIFA (Fédération international de football association). Puis, début 1962, la France et l’Algérie mettent fin à la guerre. Le 5 juillet 1962, c’est l’indépendance officielle.

Fantastique bédé qui nous permet de suivre le parcours de ces valeureux guerriers des pelouses, comme Rachid Mekhloufi, de leur défection en France jusqu’à leur parcours impossible sur les routes du Moyen-Orient. Dès la scène d’introduction, un match amical entre enfants, le lecteur sait qu’il s’embarque sur un train chargé. Certes, les auteurs jasent beaucoup de football dans ces très belles pages aux dessins réalistes et sémillants, mais c’est le politique, intrinsèquement lié au sport, qui prend le dessus et nous intéresse. Comme ils le disent si bien à la page 61 : « Un nouveau genre de combattant est né au sein du FLN… et ces révolutionnaires en short vont désormais partir en tournée […] ».

planche_maillot_algerie_2_diapo

source : Un maillot pour l’Algérie. Éd. Dupuis, 2016.

Colonialisme, libération des peuples, rapport opprimants-opprimés, utilisation politique, chaque page, chaque case, chaque intervention des personnages est une réflexion sur l’unité nationale, le sport et l’apport individuel. Deux scènes de l’album représentent mieux tout ce que je pourrais écrire. L’une, visuelle, montre Rachid, frustré de ne pas pouvoir mettre les pieds en Algérie à cause des murs de barbelés qui parcourent la frontière, botter un ballon par-dessus lesdits barbelés. L’autre, tout en mots, décrit l’enthousiasme de certains joueurs algériens pour la victoire de la France pour la médaille de bronze de la Coupe du Monde 1958. Dans les deux cas, l’idée est forte.

Une histoire fascinante pour un album captivant.

15049479

source : Un maillot pour l’Algérie. Éd. Dupuis, 2016.

8,5/10

Un maillot pour l’Algérie

Auteurs : Bertrand Galic et Kris (scénario) Javi Rey (dessins)

Éditeur : Dupuis – Aire Libre (2016)

118 pages plus extras

Advertisements