Mots-clés

, , , , ,

9782754817066_cg

source : Notre univers en expansion, éd. Futoropolis, 2016.

par Mathieu T

Depuis plusieurs années maintenant, la paternité, assumée ou non, fait l’objet de fascination par la communauté artistique. Du livre au cinéma (pensons à l’excellent Boyhood) en passant la bédé (Guy Delisle bien sûr), le sujet a été traité sous toutes ses coutures. Y a t-il encore quelque chose à dire ? C’est ce que nous verrons avec ces deux nouvelles parutions sur les papas.

Notre univers en expansion est une traduction de Our Expanding Universe parue en 2015 chez Top Shelf Production. Le lecteur suit les tribulations de Scotty, tombeur impénitent qui a déjà un enfant et dont la femme est enceinte, Billy, marié mais qui déteste sa belle-famille et Brownie, le gros écrivain célibataire mal rasé. Bien installés dans le Brooklyn branché, ces messieurs discuteront de l’amour, des enfants, de la drague et autres entre deux bières et deux textos. Ils finiront tous papa et constateront avec dépit qu’avoir des enfants change une vie. Les chapitres sont séparés par un cours magistral sur la physique où un professeur fait un parallèle entre l’univers et la vie sur terre en tant que père de famille.

Je vous l’écris tout de suite, je me suis royalement emmerdé en lisant cette bédé. C’est verbeux comme du mauvais Woody Allen, c’est plein de clichés mille fois vus et revus, l’humour n’est pas drôle, les personnages tente de faire des références culturelles qui ont l‘air plaqué artificiellement. L’auteur gratte en surface une histoire qui aurait mérité une profondeur comique et tragique et tout le long de ma lecture, je me suis demandé à quel public il s’adressait.

Le dessin noir et blanc, typique de l’indie américain, est agréable, mais n’arrive pas à relever une bédé qui, à mon humble avis de critique et de père de famille, enfile des banalités à la vitesse Gilles Villeneuve.

Un coup d’épée dans l’eau.

4/10

couv_281916

source : Nouvelles du front d’un père moderne, éd. Ça et là, 2016.

Une autre traduction de l’américain, cette fois-ci proposée par la maison d’édition Ça et là. L’auteur, Mike Dawson, a déjà travaillé avec Alex Robinson dont je bastonne la bédé ci-haut. Lui-même père de deux enfants, il nous propose un recueil d’une douzaine d’histoires autobiographiques sur son métier de papa.

Contrairement à l’Univers qui tentait de bâtir un tout cohérent, les nouvelles tirent dans tous les sens et expriment toutes sortes d’émotions parfois même contradictoires. Difficile de tout résumer, mais les thématiques vont de la réflexion sur la place des armes à feu dans la société américaine au rôle du papa qui évalue les mecs qui veulent sortir avec sa fille. Le lecteur a l’impression d’ouvrir un journal intime et d’embrasser le point de vue de Dawson.

Toutes les nouvelles ne sont pas réussies, mais c’est l’ensemble du projet qui est fascinant. Curieux mélange de propos politiques et de verbiage de papa frustré, chaque histoire est pleine d’un amour inconditionnel pour ses enfants. Certains récits sont simples et mesurés (comme le premier sur la définition d’une « bonne personne », d’autres complètement décalés (comme celui sur son T-shirt portant l’inscription des règles pour courtiser sa fille). Évitant de tomber dans le panneau de la description de la misère au quotidien, c’est avec un angle souvent loufoque que Dawons vise juste et nous parle de ses angoisses.

Le dessin, toujours noir et blanc, change au gré des humeurs des personnages et de la profondeur du récit. Simple trait, aquarelle, encre de Chine, la richesse visuelle du recueil ajoute à la profondeur des émotions de papa Dawson.

Un vent doux et brusque à la fois.

8/10

Notre univers en expansion

Auteur : Alex Robinson

Éditeur : Futuropolis (2016)

254 pages

Nouvelles du front d’un père moderne

Auteur : Mike Dawson

Éditeur : Ça et là (2016)

146 pages

 

 

 

 

 

 

Advertisements