Mots-clés

, ,

source : Une soeur, éd. Casterman, 2017.

par Étienne Proulx

Adolescent, j’ai toujours envié mes amis d’origine française. Pendant que j’emballais des sacs chez Steinberg pendant tout l’été, ils repartaient en Europe pour les Grandes vacances pendant des semaines sur les plages du Midi. Ces vacances dressent justement le décor pour Une sœur, le nouvel album de Bastien Vivès.

Antoine, 13 ans, et son petit frère Titi, s’apprêtent à vivre, peinards, leur énième été à la mer en compagnie de leurs parents quand l’arrivée surprise d’Hélène, 16 ans, vient changer le cours des choses. Ébranlée, la mère d’Hélène vient de faire une fausse couche et elle atterrit avec sa fille unique au sein de cette famille de vacanciers. Ne vivant que pour ses textos, Hélène délaissera progressivement son cellulaire pour s’attacher à ces deux frères d’adoption pour profiter de l’été avec eux. Elle fera vivre à Antoine des émotions fortes : alcool, soirées avec des gens plus âgés et premières expériences sexuelles. Antoine ressentira ainsi ses premiers émois avec Hélène avec l’innocence et la confusion propre à cette période qu’est l’adolescence.

source : Une soeur, éd. Casterman, 2017.

Campée dans les années 2010, la bédé de Vivès nous replonge avec beaucoup de justesse dans les méandres des sentiments et des désirs qui se bousculent de notre propre jeunesse. Davantage, il signe ici une œuvre réussie sur l’amour fraternel et la solidarité qui unissent les frères et les sœurs et vers la fin de l’album, un événement tragique liera ces personnages à jamais.

Dans Une sœur, le dessin expressif de l’auteur y est plus fini et plus clair que dans certains de ces albums précédents, ce qui ajoute au plaisir de la lecture. Son trait fluide capte l’émotion de personnages – souvent sans yeux ni bouche – pour nous révéler l’essentiel. Une bédé parfaite pour l’été !

Une soeur

Auteur :
 Bastien Vivès

Éditeur :
 Casterman (2017)

212 pages

 

Advertisements